Logo CCIC
CCIC
CENTRE CULTUREL INTERNATIONAL DE CERISY

Programme 2019 : un des colloques


Page officielle Facebook de Cerisy Chaîne officielle YouTube de Cerisy
La Forge Numérique - MRSH - Université Caen Normandie Archives départementales - Maison de l'histoire de la Manche






Mot exact
Choix du nombre
de résultats par
page:
LA NÉGATION À L'ŒUVRE DANS LES TEXTES
Mise à jour
10/12/2018

DU LUNDI 22 JUILLET (19 H) AU LUNDI 29 JUILLET (14 H) 2019

[ colloque de 7 jours ]

DIRECTION : Agnès FONTVIEILLE-CORDANI, Nicolas LAURENT

ARGUMENT :

Comment la négation opère-t-elle dans les textes littéraires? La négation, qui traverse toutes les disciplines des sciences humaines, a donné lieu à des travaux considérables en logique, en philosophie, en psychanalyse ou en linguistique. Mais son fonctionnement dans les œuvres n'a pas encore fait l'objet d'une approche stylistique générale tant les mots grammaticaux — plus instructionnels que conceptuels — peuvent passer inaperçus. L'objet du présent colloque est d'examiner le "travail" en contexte des formes négatives, dans le sillon desquelles seront aussi considérés la négation lexicale et ce qui relève, plus largement, de la négation sémantique, voire de la "négativité".

Par sa visée discursive, la négation est au cœur des genres argumentatifs. Quels jeux propres au dialogue et au(x) dialogisme(s) peut-on observer dans le théâtre, dans l'essai, mais aussi dans d'autres genres non immédiatement interactionnels? Par ailleurs, la négation est le ressort essentiel de nombreuses figures: comment fonctionnent-elles en contexte? Et de quelle manière la négation interagit-elle avec les autres figures? Comment, enfin, envisager la contrepartie référentielle de la négation, sa puissance de représentation? Comment, entre dit et non-dit, les mots négatifs posent-ils la question des limites du langage lorsqu'ils servent paradoxalement à dire ce qui n'est pas — selon les ontologies diversifiées de l'absence, de l'inexistence, du néant?

Ouverte à tous, cette rencontre offrira un grand moment d'échange et de débat entre stylisticiens de tous horizons, spécialistes de genres et de siècles différents (XVIe-XXIe). Une exposition du plasticien franco-viennois Hervé Massard sera organisée dans les lieux, et offrira l'occasion d'un échange avec l'artiste.

COMMUNICATIONS (suivies de débats) :

* Claire BADIOU-MONFERRAN: Coordination négative: le moment "classique"
* Sémir BADIR & Thomas FRANCK: Rhétoriques de la négation dans l'œuvre de Roland Barthes: de la démystification au neutre
* Romain BENINI: La négation dans l'écriture métrique: quels enjeux?
*  Fabienne BOISSIERAS: Mouvements involontaires et renversements spectaculaires: les opérations négatives dans les comédies de Marivaux
* Marc BONHOMME: Modalités et fonctions de la négation dans l'interrogation rhétorique. Le cas des Fables de La Fontaine
* Stéphane CHAUDIER: La négation en chanson
* Roselyne DE VILLENEUVE: D'un Cid à l'autre: négation et "tragédisation"
* Suzanne DUVAL: Négation et purisme stylistique dans l'épistolaire imprimé des années 1620
* Agnès FONTVIEILLE-CORDANI & Nicolas LAURENT: Introduction
* Pierre-Yves GALLARD: Pragmatique de la négation chez les moralistes classiques: vers la construction d'une morale négative
* Lucile GAUDIN-BORDES: "Elle n'avait rien à voir, aussi bien était-elle...", négation et étalement discursif dans Un été de glycine de Michèle Desbordes
* Emily LOMBARDERO: "Aimer" ou "ne pas haïr": la litote en questions dans les nouvelles historiques et galantes
* Sophie MILCENT-LAWSON: Romances sans paroles et sourire sans chat. Négation et reconfiguration du sens dans les syntagmes de type N1 sans N2
* Claude MULLER: Le rôle de la négation dans quelques récits et textes à présentation autobiographique
* Sybille ORLANDI: "NON est mon nom": négation et dénomination dans Le Contre-ciel de René Daumal
* Christelle REGGIANI: La négation comme "usage du monde": la poétique négative du récit de voyage
* Isabelle SERÇA: Nier est-ce contredire ou dire l'absence?
* Stéphanie THONNERIEUX: Négation et poésie du deuil: les morts (ne) sont plus que des mots
* Sandrine VAUDREY-LUIGI: La négation dans l'œuvre de Maylis de Kerangal: de la syntaxe au stylème
* Denis VIGIER: La négation dans trois encyclopédies françaises: discours et métadiscours
* Philippe WAHL: Beckett tardif. La négation comme opérateur esthétique
* Ilias YOCARIS: "Ne pensez pas que je cherche à vous convaincre de quoi que ce soit": polyphonie et (dé)négation dans Les Bienveillantes

RENCONTRE-EXPOSITION :

* "La Mer à Bord", avec le plasticien franco-viennois Hervé MASSARD

RÉSUMÉS & BIO-BIBLIOGRAPHIES :

Marc BONHOMME: Modalités et fonctions de la négation dans l'interrogation rhétorique. Le cas des Fables de La Fontaine
L'interrogation rhétorique implique la négation selon deux configurations: soit une interrogation positive est identifiable comme une assertion négative implicite; soit une interro-négation est interprétable comme une assertion positive implicite. Nous nous proposons d'approfondir le fonctionnement de telles inversions de valeur de vérité dans le corpus représentatif des Fables de La Fontaine, en liaison avec l'organisation stylistique de cette œuvre. Dans un premier temps, nous analyserons les modalités de ces basculements du sens en soulignant le rôle de leurs indices syntaxiques, l'incertitude fréquente de leurs orientations, ainsi que leur dépendance étroite du cadre narratif des fables. Dans un deuxième temps, nous montrerons la polyvalence fonctionnelle de la dimension négative attachée aux interrogations rhétoriques de ces fables. Celle-ci y endosse des fonctions variables suivant les contextes: énonciatives (dilution des prises en charge des énoncés), communicationnelles (pseudo-dialogisme) et argumentatives (impositions / rejets de points de vue).

Marc Bonhomme est professeur émérite de linguistique française à l'Université de Berne.
Publications:
Figures clefs du discours, Le Seuil, 1998.
Discours métonymique, Peter Lang, 2006.
L'Argumentation publicitaire [avec Jean-Michel Adam], Armand Colin, 2012.
Pragmatique des figures du discours, Champion, 2014.
Il a aussi publié de nombreux articles dans les domaines de la rhétorique, de l'histoire de la langue française et de l'analyse du discours.


Christelle REGGIANI: La négation comme "usage du monde": la poétique négative du récit de voyage
À partir d'un corpus varié de récits de voyages modernes et contemporains (des XIXe et XXe siècles) — incluant sans s'y limiter L'Usage du monde de Nicolas Bouvier —, on envisagera la négation comme une opération déterminée par la visée discursive propre à ce genre essayistique. On voudrait montrer comment la "bascule du sens" qu'elle met en œuvre acquiert dans ce cadre une pertinence particulière, au point de fonder une poétique négative capable de résoudre l'aporie constitutive d'un genre attaché par vocation à dire l'ailleurs avec les mots de l'ici. La négation apparaît alors, dans les termes de Georges Kleiber, comme un "mode de donation" des référents dont l'importance est cruciale dans l'économie poétique propre au récit de voyage, tenant à l'inflexion particulière imprimée à l'équilibre instable du "parti pris des choses" et du "compte tenu des mots".

Christelle Reggiani est professeure de stylistique française à la faculté des lettres de Sorbonne Université.
Publications:
Rhétoriques de la contrainte. Georges Perec, l'Oulipo, Saint-Pierre-du-Mont, Éditions InterUniversitaires, 1999.
Éloquence du roman. Rhétorique, littérature et politique aux XIXe et XXe siècles, Genève, Droz, 2008.
L'Éternel et l'Éphémère. Temporalités dans l'œuvre de Georges Perec, Amsterdam-New York, Rodopi, 2010.
Poétiques oulipiennes. La contrainte, le style, l'histoire, Genève, Droz, 2014.
Elle a également dirigé l'édition des Œuvres de Georges Perec dans la "Bibliothèque de la Pléiade" des éditions Gallimard (2017).


Avec le soutien
de l'équipe Passages XX-XXI (EA4160)
et de l'IHRIM (UMR 5317)