Logo CCIC
CCIC
CENTRE CULTUREL INTERNATIONAL DE CERISY

Publication 2007 : un des ouvrages







Mot exact
Choix du nombre
de résultats par
page:
RETOURS À MARCEL SCHWOB

D'UN SIÈCLE À L'AUTRE (1905-2005)

CARACTÉRISTIQUES

Direction : Christian Berg, Alexandre Gefen, Monique Jutrin, Agnès Lhermitte
Editeur : Presses Universitaires de Rennes (site internet)
ISBN : 978-2-7535-0473-8
Année de publication : 2007
Année du colloque : 2005
Présentation du colloque : cliquer ici

MATIÈRES
Présentation, par Christian BERG


Première partie: Perspectives

Philosophies de Marcel Schwob, par Alexandre GEFEN

Marcel Schwob, l'homme aux livres, par Evanghélia STEAD


Deuxième partie: Formes et créations

"Une taupe reste une taupe et l'absinthe une plante d'amertume": la traduction d'Hamlet par Marcel Schwob et Eugène Morand, par Hélène VÉDRINE

Images, imagination, imaginaire, par Claude-Pierre PEREZ

Cœur double, fantastique et effets de lecture, par Rita STAJANO

Le symbolisme du lien, par Sabrina GRANGER

Marcel Schwob et Alfred Jarry: des difficultés de la synthèse, par Julien SCHUH

Marcel Schwob, Remy de Gourmont et l'esthétique du conte, par Alexia KALANTZIS

Le dévoiement de la narration dans quelques contes de Marcel Schwob et de Henri de Régnier, par Emilie YAOUANQ


Troisième partie: Vies imaginaires

Révéler l'obscur, inventer la vie: trois Vies imaginaires (Erostrate, Clodia, Cecco Angiolieri), par Bruno FABRE

Le trésor déterré: Marcel Schwob et le dilemme des temps tardifs, par Gernot KRÄMER

Vies imaginaires ou chroniques d'une mort annoncée, par Bernard de MEYER


Quatrième partie: Amitiés et affinités

Marcel Schwob et Willem Byvanck, par Christian BERG

"Ecrire avec feu": Marcel Schwob vu par Paul Léautaud, par Frédéric CANOVAS

Valéry et Schwob: une amitié interrompue, par Michel JARRETY

De Marcel Schwob à Emile Gallé: correspondances et transpositions d'art, par Agnès LHERMITTE


Cinquième partie: Filiations et postérité

Stevenson, Schwob, Renard, Echenoz: des œuvres filiales?, par Christine JÉRUSALEM

Un disciple de Marcel Schwob: Yann Gaillard, collectionneur de morts illustres, par Agathe SALHA

Deux épigones de Marcel Schwob dans la littérature italienne: Juan Rodolfo Wilcock et Antonio Tabucchi, par Ariane EISSEN