Logo CCIC
CCIC
CENTRE CULTUREL INTERNATIONAL DE CERISY

Publication 1997 : un des ouvrages







Mot exact
Choix du nombre
de résultats par
page:
ENTREPRENDRE LA VILLE

NOUVELLES TEMPORALITÉS - NOUVEAUX SERVICES

CARACTÉRISTIQUES

Direction : Alain Obadia
Editeur : Editions de L'Aube (site internet)
ISBN : 2-87678-355-X
Année de publication : 1997
Année du colloque : 1996
Présentation du colloque : cliquer ici

MATIÈRES
Avant-propos

Un colloque, pour quoi faire ?, par Alain OBADIA

Avec le réseau, la ville..., par Edith HEURGON


Introduction

Demain, la ville de tous les temps, par François ASCHER


I - Les temps de la ville

1) Temporalités urbaines (autour de l'œuvre de Bernard Lepetit)

Temporalités plurielles: principes, par Francis GODARD

"Autant connaître un peu les verres que l'on porte": la pratique historienne et le temps des représentations, par Christian TOPALOV

"Reconnaître les frontières interdisciplinaires pour mieux les transgresser": temporalités et systèmes de villes, par Denise PUMAIN

Accélérer le temps en travaillant l'espace: temporalités urbaines et services publics, par Anne QUERRIEN

2) Les âges de la vie

Evolutions sociodémographiques: éléments de cadrage, par Catherine BONVALET

Habitat et cycle de vie, par Yvonne BERNARD

Etre adulte: le plus tard le mieux?, par Philippe LOUCHART

3) Temps et rythmes quotidiens

Les usages du temps à partir des études de mobilité: points de repères, par Jean-Pierre ORFEUIL

La fréquentation des espaces marchands: regroupements et dispersions, par René PERON

Une politique des horaires urbains, par Matthias EBERLING

Politiques sur les temps urbains: le panorama des villes italiennes, par Sandra BONFIGLIOLI

Un temps pour la ville, par Ulrich MÜCKENBERGER


II - Les réseaux de la ville

1) Mobilités, mouvements et lieux

Mobilité résidentielle et navettes domicile-travail en Ile-de-France: quelques points de repère, par Francis BEAUCIRE, Martine BERGER & Thierry SAINT-GERAND

Automobile et transports publics: complémentarité des pratiques modales dans l'aire d'influence de la RATP, par Marie-Hélène MASSOT & Bruno MONJARET

Villes en gares, gares intelligentes, par Isaac JOSEPH

Insociable mobilité?, par Jean-Samuel BORDREUIL

2) Mobilités, temporalités et technologies de la communication

Articulation entre les échanges immatériels: présentation, par Marc GUILLAUME

Du téléphone et du congélateur: le communiquer frais, par Chantal de GOURNAY

Télécommunications citadines, par Pierre-Alain MERCIER

Le travail, la ville et le virtuel, par Thierry PILLON

Les temporalités de l'immobilité, par Yves TOUSSAINT


III - Les services et métiers

1) Diversité des publics et services urbains

Mixité et ségrégation: exploration d'un thème, par Isaac JOSEPH

De la modélisation à la mobilisation: la mixité dans les politiques urbaines, par Daniel BÉHAR

La mixité: mythe mobilisateur pour l'intervention publique?, par Catherine FORET

L'angoisse du liquidateur derrière le guichet, par Pierre STROBEL

2) Violences et insécurités

L'expérience française contemporaine, par Michel WIEVIORKA

L'islamisation des jeunes, par Farhad KHOSROKHAVAR

Violence juvénile et mutation sociétale à partir du cas brésilien, par Angelina PERALVA

Violence et insécurité: le cas américain, par Sophie BODY-GENDROT

La coproduction de l'insécurité urbaine: le cas du réseau de bus de la RATP et l'expérience d'agents de prévention, par Eric MACÉ

Violences à l'école et violences urbaines: la formation d'un acteur sous tensions, par Gilles VERPRAET

3) Les temps de l'aménagement

Temps de l'économie, temps de la ville: les dynamiques, par Pierre VELTZ

Gérer les temporalités: du travail à la ville, par Francis GODARD

Temps des professions et temps des projets, par Antoine PICON

Temps décalés. Longue durée. Le prisme des infrastructures, par Franck SCHERRER

Définir l'espace par le temps, par Jacques LÉVY


IV - La question des partenariats

Rencontre avec les élus: Patrick BRAOUEZEC, Patrick DEVEDJIAN, François GEINDRE

Table ronde, animée par Bernard ECREMENT


Conclusion

Les constats et l'avenir, par Jean-Paul BAILLY