Logo CCIC
CCIC
CENTRE CULTUREL INTERNATIONAL DE CERISY

Programme 2018 : un des colloques


Page officielle Facebook de Cerisy Chaîne officielle YouTube de Cerisy
La Forge Numérique - MRSH - Université Caen Normandie Archives départementales - Maison de l'histoire de la Manche






Mot exact
Choix du nombre
de résultats par
page:
REENACTMENT / RECONSTITUTION :

REFAIRE OU DÉJOUER L'HISTOIRE ?
Mise à jour
15/01/2018


DU SAMEDI 22 SEPTEMBRE (19 H) AU SAMEDI 29 SEPTEMBRE (14 H) 2018

( colloque de 7 jours )

DIRECTION : Estelle DOUDET, Martial POIRSON

ARGUMENT :

La ferveur pour l’histoire s’étend aujourd’hui largement au-delà des cercles initiés et paroles consacrées. Elle prend notamment la forme de reconstitutions grandeur nature, en temps réel, d’événements à caractère historique: batailles, festivités, rites religieux ou civiques, ambassades, processions, repas, spectacles ou même modes de vie... En marge du discours scientifique (qui pourtant les nourrit) et surtout du discours institutionnel (dont pourtant elles s’inspirent), les initiatives de ces "reconstitueurs"  ou performeurs attestent d’un rapport de réappropriation, voire de détournement, où les publics s’emparent de l’Histoire pour vivre une expérience sensible ou sensorielle, participative et immersive.

Rejouer l’histoire n’est pas un geste comme un autre, puisqu’à la faveur de la reconstitution, le temps se redéploie en cristallisant de nouveaux enjeux, entre commémoration, marchandisation, expérimentation et subversion. Ce que l’anglais nomme reenactment peine à trouver un équivalent en français, la traduction même du mot posant problème: remise en acte; réactivation, recréation, reconstitution, restitution...

L’objectif de ce colloque consiste à définir cet acte complexe et à cartographier ces pratiques diverses de reconstitution historique d’hier et d’aujourd’hui, depuis les exploitations mémorielles et récréatives jusqu’aux dispositifs scientifiques et artistiques, en passant par les avatars numériques, entre survivance du passé et acte de création imaginaire.

Largement ouvert aux expérimentations concrètes, il articulera ateliers, conférences, débats, tables rondes et projections autour de plusieurs thématiques structurantes. Une première séquence de travail permettra d’abord de distinguer usages anciens et pratiques contemporaines; une seconde séquence interrogera les enjeux de production et de diffusion de cette "fabrique" d’histoires; une troisième séquence étudiera les usages sociaux du Reenactment en fonction de leurs objectifs et implications, afin de mettre en évidence des points de tension entre différentes formes de médiation de l’Histoire.

ATELIERS, COMMUNICATIONS et TABLES RONDES (suivis de débats) :

Performance et Histoire (Responsable: Guy SPIELMANN)
* Estelle DOUDET & Martial POIRSON: Introduction générale: Cadrage, définitions, typologie, problématique
* Guy SPIELMANN: Cadrage, définition, apports anglo-saxons à la reconnaissance du Reenactment

* Atelier 1: Jean-Paul GOUSSET & Raphaël MASSON: Le Théâtre de la Reine, théâtre-Musée ou espace d’expérimentation créative (avec démonstration de reconstitutions de machineries, d’éclairages et d’effets spéciaux théâtre du Grand Siècle)
* Atelier 2: Delphine PINASA: Sur les costumes d’époque, théâtre, opéra, cinéma (avec exposition)
* Atelier récurrent: Guy SPIELMANN [avec les participants volontaires]: Mise en scène d’une parade de société [pendant le colloque, avec restitution le dernier jour]

* Synthèse, table ronde avec les animateurs des ateliers


Rites civiques et religieux d’hier et d’aujourd’hui (Responsable: Anne BÉNICHOU)
Mémoires autochtones et histoires locales
* Mathieu VIAU-COURVILLE: Post-mémoire, Embodiment et Reenactment au Musée: continuités et reconstructions symboliques
* Isabel YAYA McKENZIE: Ce que l'histoire fait au rituel. Les représentations de la capture du dernier Inca dans les Andes péruviennes

Mémoires officielles et histoires instituées (table ronde)
* Isabelle BARBÉRIS: Rejouer le processus de sélection: la mise en scène du rituel démocratique à travers quelques exemples
* Pascal BRIOIST: Les spectacles d’histoire de Léonard de Vinci à la cour de François Ier
* Estelle DOUDET: Histoires par personnages: les spectacles mémoriels dans la France médiévale
* Raphael MASSON: Liturgies politiques: reconstitutions historiques de la Cour au Château de Versailles


Reconstitutions historiques: exploitations mémorielles (Responsable: Jean-Clément MARTIN)
* Anne BÉNICHOU: Le reenactment dans les pratiques artistiques et muséales contemporaines. Rejouer le passé pour en renégocier les représentations
* Jean-Clément MARTIN: Histoire comme reconstitution et histoire comme pratique

Captations mémorielles (table ronde)
* Patrick GARCIA: L'analogie interdite: des modalités de l’évocation du passé dans les cérémonies d’État en France depuis 1958
* Romain JOBEZ: Batailles sans guerre. Reconstitution de conflits sur les scènes allemandes et française (XIX-XXe siècles)
* Tamara KONDRATIEVA: Bolchevicks et Jacobins, une captation d'héritage?
* Audrey TUAILLON DEMÉSY: L’histoire vivante médiévale: entre expérimentations du passé et engagement corporel

Exploitations mémorielles (table ronde)
* Pauline BORD: Concilier Recherche et Reconstitution à destination du grand public. Le défi d’Histoire Retrouvée
* Aymeric PENIGUET DE STOUTZ: Le Reenactment comme outil de médiation culturellle et levier d'attractivité pour les sites patrimoniaux et touristiques?
* Frédérique TROUSLARD: Une pédagogie du passé: l’action des associations


La fabrique des histoires: usages savants et historiographiques (Responsable: Antoine de BAECQUE)
* Antoine de BAECQUE: Rêver et refaire un festival: Cannes 1939, l'événement qui n'eut pas lieu

Dispositifs optiques, sonores, olfactifs et video (table ronde)
* Isabelle BACKOUCHE & Stéphanie COIFFIER: De l'histoire à l'immersion sonore: l'expérience des Gens de la Seine
* Isabelle PARESYS: La Renaissance au cinéma: la question du costume
* François POMÈS: Philosophie, pratique, déontologie, contraintes des reconstitutions audiovisuelles de l'histoire
* Aurélie REZZOUK: Voir, entendre, penser comme... Dispositifs d’échange symbolique et muséographie

Dispositifs immersifs et cultures numériques: usages ludiques et  pédagoqiques (table ronde)
* Thomas FACCHINI: Panorama depuis 20 ans des jeux vidéos à sujets historiques
* Sophie RAUX: Refaire Paris au XVIIIe siècle: le projet numérique Pont Notre-Dame
* Laurent TURCOT: Autour du conseil artistique à Assassin’s Creed Unity

* Atelier 3: Frédérique TROUSLARD: La reconstitution des cosmétiques


Usages artistiques et culturels (Responsable: Gil BARTHOLEYNS)
Fictions d'histoire et archives vivantes (table ronde)
* Gil BARTHOLEYNS: L’histoire ou le passé? Pour une frontière conceptuelle et pratique
* Guillaume MAZEAU: Sur l’expérience de conseil auprès de Joël Pommerat pour Ca ira: fin de Louis
* Martial POIRSON: Retour sur la cabale autour de l’installation–performance d’Exhibit B de Brett Bailey

* Atelier 4: Conférence-performance de Besnik HAXHILLARI & Flutura PREKA (The Two Gullivers)


Patrimoine et performance (Responsable: Maryline CRIVELLO)
Usages muséographiques (table ronde)
* Maryline CRIVELLO: Une histoire à nous. Recréer le passé, façonner et interroger le présent
* Chloé DÉCHERY: Figures et ethos de l’artiste-historiographe sur les scènes actuelles et dans l’art contemporain
* Katia LEGERET: Le reenactment par la performance au musée: les enjeux d’une archive vivante de patrimoines gestuels au musée MNAAG-Guimet et au Grand Palais

* Atelier 5: Pierre-Henry BAS & Daniel JACQUET: La reconstitution historique des arts martiaux et de l'équitation médiévale et renaissante


SOIRÉES "PROJECTION-DÉBAT" :

* Antoine de BAECQUE: Film historique commenté
* Aristoteles BARCELOS NETO: Continuité de l'action riruelle précolombienne catholique (Andes, Amazonie)

RÉSUMÉS & BIO-BIBLIOGRAPHIES :

Pauline BORD: Concilier Recherche et Reconstitution à destination du grand public. Le défi d’Histoire Retrouvée
Créé officiellement en janvier 2017, la société Histoire Retrouvée s’est fixée comme but de reconstituer des événements historiques en respectant les arts et les techniques de l’époque choisie. Avec des lieux de prestige comme les châteaux de Fontainebleau, Rambouillet ou encore Breteuil, cette société assure la documentation historique, la scénographie d’événements reconstitués de même que leur mise en œuvre. Elle commercialise également des reproductions d’objets ou de broderies historiques à destination du reconstituteur. Cette communication analysera ce style d’événementiel ainsi que les démarches de travail utilisées.
Site internet de l’entreprise où sont présentées les différentes manifestations et les reproductions en vente: https://lhistoireretrouve.wordpress.com/

Doctorante à l’Université de Lille 3, laboratoire IRHIS, Pauline Bord achève une thèse sur Jean Bâtard d’Orléans, sous la direction de Bertrand Schnerb (https://irhis-recherche.univ-lille3.fr/1D-Bord.html). Pratiquant la Reconstitution depuis six ans, elle organise en 2015 la fête costumée du Retour de l’Hermione, et les Journées Louis XV en 2016. Elle crée, avec M. Hervé Serrurier, la société Histoire Retrouvée en janvier 2017. Elle en assure la présidence.

Audrey TUAILLON DEMÉSY: L’histoire vivante médiévale: entre expérimentations du passé et engagement corporel
L’histoire vivante (qui englobe la reconstitution historique et les Arts martiaux historiques européens) est une activité de loisir contemporaine qui donne à voir des réactivations du passé dans le présent, sous l'angle de pratiques corporelles. Il s’agit, ici, de s’intéresser à l’histoire vivante médiévale sur le territoire français, à l’aide d’une approche ethnographique réalisée entre 2009 et 2017. Plus spécifiquement, la question se pose de savoir comment les re-créations d'objets enclenchent une immersion dans le passé. Les vêtements, mais aussi les armes, facilitent le passage d'un monde (contemporain) à un autre (historique). En outre, ces re-créations (matérielles et techniques) sont aussi des outils donnant lieu à un sentiment d'appartenance à une communauté créée par les pratiquants d’histoire vivante, organisant des savoir-faire et induisant des savoir-être. Suivant cette logique, la corporéité en jeu permet de comprendre comment l'apparence, la présentation de soi, mais aussi l’usage fait de son corps en situation de mise en action de l’Histoire, font partie d'un système qui produit un dépaysement temporel et organise l'activité. Au-delà, ces recréations du passé interrogent l’imaginaire en jeu dans ces loisirs. Si l’accent est mis sur la rigueur historique et les expérimentations réalisées, l’imaginaire de la conformité à l’histoire demeure un élément central pour comprendre les pratiques contemporaines d’histoire vivante.
Bibliographie indicative:
Chaize Pierre-Alexandre, 2013, "Des mots aux gestes: le rôle du texte et du vocabulaire dans l’expérimentation historique", Revue STAPS, vol. 101, pp. 103-118.
Fournier, Laurent Sébastien, 2008, Le "petit patrimoine" des Européens, Paris, L'Harmattan.
Gapps Stephen, 2002, Performing the Past: a Cultural History of Historical Reenactements, Thèse de Doctorat en Philosophie, Sydney, Université de Sydney.
Jaquet Daniel, 2016, "Entre jeux de mains et jeux de mot : faire l’expérience ou expérimenter les gestes d’après les textes techniques. Reproduire ou répliquer des objets...", Revue suisse d’histoire / Itinera, vol. 39, pp. 11-18.
Jenkins Henry, 2013, La Culture de la convergence: des médias au transmédia, trad. fr., Paris, Armand Colin [2006].
Schwint Didier, 2002, Le Savoir artisan. L'efficacité de la mètis, Paris, L'Harmattan.

Audrey Tuaillon Demésy, docteure en sociologie, est maître de conférences en STAPS à l’Université de Franche-Comté. Ses travaux, selon une approche socio-ethnographique, portent sur les mondes imaginaires mis en vie et les activités ludiques "alternatives", situées entre subculture et monde social (reconstitution historique, quidditch, etc.).
Publications:
Tuaillon Demésy Audrey (2013), La re-création du passé: enjeux identitaires et mémoriels, Besançon, PUFC.
Tuaillon Demésy Audrey (2014), "L'histoire vivante médiévale: pour une ethnographie du "passé contemporain"", Ethnologie française, vol. 44, n°4, pp. 725-736.
Tuaillon Demésy Audrey (2017), "Le quidditch moldu. De l’imaginaire à la réalité", Questions de communication, vol. 31, pp. 393-413.
Tuaillon Demésy Audrey (2017), "La cuisine des reconstitutions historiques: réinventer l’alimentation du passé", Anthropologie et société, vol. 41, n°3, à paraître.


Avec le soutien
de l'EA 1573 "Scènes du monde, création, savoirs critiques" (Labex Arts H2H) [Université de Paris 8],
de l'UMR 5316 Litt&Arts, composante Imaginaire et Socio-Anthopologie [Université Grenoble Alpes]
et de l'Institut universitaire de France