Logo CCIC
CCIC
CENTRE CULTUREL INTERNATIONAL DE CERISY

Programme 2013 : un des colloques





Mot exact
Choix du nombre
de résultats par
page:
APPRIVOISER L'ARGENT AUJOURD'HUI ?

( colloque publié )
Mise à jour
02/11/2016


DU LUNDI 7 OCTOBRE (19 H) AU LUNDI 14 OCTOBRE (18 H) 2013

DIRECTION : Jean-Baptiste de FOUCAULD

ARGUMENT :

La dérégulation des activités financières qui a abouti en 2008 à la crise des "subprimes", suivie de celle des dettes souveraines, et qui a entraîné ralentissement économique et hausse du chômage, a donné à la question toujours centrale de la place de l’argent dans la société une actualité plus brûlante que jamais. La nécessité d’"apprivoiser l’argent" semble faire l’objet d’un certain consensus. Mais comment faire?

L’argent est un "phénomène social total" d’une grande complexité qui met en jeu de multiples dimensions. L’argent, "bon serviteur, mais mauvais maître", selon un vieux dicton plein de sagesse, peut mobiliser les sciences sociales, la philosophie politique, les religions, les pratiques alternatives, les tentatives en cours de régulation, de réglementation et de surveillance, pour aider la société à trouver un rapport plus sain, plus sobre, plus juste et autrement créatif avec l’argent.

Afin de contribuer à rebâtir des équilibres plus satisfaisants entre la société et l’argent, ce colloque s’efforcera de faire le point des recherches et innovations actuelles dans une optique pluridisciplinaire afin d’ouvrir un large débat entre les acteurs concernés. Après avoir examiné les diverses interprétations de la crise, il s’efforcera de mesurer les obstacles qui rendent difficile une riposte efficace, les contrepoids sur lesquels il est possible de s’appuyer, afin de mettre en scène diverses pistes de solution.

CALENDRIER DÉFINITIF :

Lundi 7 octobre
Après-midi:
ACCUEIL DES PARTICIPANTS

Soirée:
Présentation du Centre, du colloque et des participants


Mardi 8 octobre
Matin:
Ouverture
Bernard ROY: Pourquoi un colloque "Apprivoiser l'argent aujourd'hui"?
Jean-Baptiste de FOUCAULD: L’argent, bon serviteur, mais mauvais maître

Interpréter la crise financière
Denise FLOUZAT-OSMONT d'AMILLY: Six ans après. Des interrogations sur le déclenchement de la crise et sa généralisation [conférence en ligne sur la Forge Numérique de la MRSH de l'Université de Caen Normandie]

Après-midi:
Michel CAMDESSUS: De la crise aux solutions. Premières pistes: faut-il et peut-on réformer le système monétaire international?
Charles-Henri FILIPPI: De l’auto-conditionnement à l’autorégulation: comment les choses se sont-elles passées? Facteurs idéologiques et sociologiques

Soirée:
Paul H. DEMBINSKI: Deux utopies à l'épreuve des faits, 1989 et 2007 (marxisme et finance)


Mercredi 9 octobre
Interpréter la crise financière (suite)
Matin:
Anton BRENDER: Pouvait-on faire autrement? La crise a-t-elle été bien gérée?
Jean-Pierre DUPUY: Le désir d’argent et la crise

Après-midi:
Mathilde DUPRÉ: Les ONG contre les paradis fiscaux
Daniel LEBÈGUE: L’éthique de la vie publique est-elle minée par l’argent?

Soirée:
Gaël GIRAUD: Apprivoiser l’argent par la fiscalité, le cas des entreprises


Jeudi 10 octobre
Obstacles à l'apprivoisement, contrepoids possibles
Matin:
Philippe WAHL: La responsabilité systémique des banques
Bruno GIZARD: Quels principes déontologiques pour les banquiers?
Pierre de LAUZUN: Quelle organisation pour les banques et les marchés?

Après-midi:
Séance à l'Abbaye de Hambye
La Manche face à la crise financière, table ronde introduite par Jean-François LE GRAND [Président du Conseil général de la Manche]
Étude de cas: le risque de maltraitance des personnes âgées par l'argent, par Agnès JUGÉ [CLIC de Mortain] et Hélène MARAIS [Hôpital de Mortain],
avec la participation de Philippe BAS [Sénateur, Vice-président du Conseil général de la Manche]
Visite de l'Abbaye par Bernard BECK

Soirée:
Bernard PERRET: Les nouvelles voies de la démarchandisation. Envisager un découplage du développement social et de l'accroissement des échanges monétaires


Vendredi 11 octobre
Obstacles à l'apprivoisement, contrepoids possibles (suite)
Matin:
Patrick VIVERET: L'argent dans le statut des croyances
André ORLÉAN: Sur le pouvoir de l'argent et son autonomie

Après-midi:
François de WITT: Portée et limite de la philanthropie
Jean-Louis BANCEL: Des biens de main morte aux biens communs ou l’économie sociale et solidaire et l’argent

Soirée:
Les religions et les spiritualités face à l’argent
Table ronde interreligieuse, à partir d'un texte de Sylvie Taussig (L’argent entre substance et fonction), avec Philippe GAUDIN, Philippe HUMEAU et François RACHLINE


Samedi 12 octobre
Les grands enjeux
Matin:
Christian STOFFAES: La responsabilité des économistes
Bernard LIETAER: Pour un écosystème monétaire

Après-midi:
Alain CAILLÉ: L’argent peut-il être convivial?

Les pauvres et l’argent (comment apprivoiser l’argent quand on n'en a pas?), table ronde animée par Sylvain ALLEMAND, avec Catherine BARBAROUX [Adie], Elisabeth SABBAH [La Banque Postale] et Bruno TARDIEU [ATD Quart Monde] (La contribution des familles les plus démunies pour repenser l'économie)

Soirée:
Charles MÉRIGOT: L’expérience du manque d’argent
Témoignage de Jean CHAUSSE


Dimanche 13 octobre
Apprivoiser l'argent, comment?
Matin:
Maria NOWAK: Les débats autour de différentes formes de microcrédit
Armand HATCHUEL: L’argent et les valeurs, une approche par la construction des savoirs

Après-midi:
Jean-Pierre LANDAU: Stabilité et efficacité des systèmes financiers: complémentarité et contradiction
Marie-Laure PAYEN: Les conditions d'un emploi éthique de l'épargne
Thierry WALRAFEN: À partir d'un regard allemand, recherche sur une morale boursière


Lundi 14 octobre
Apprivoiser l'argent, comment? (suite)
Matin:
Laurence SCIALOM: Les nouvelles régulations et architectures bancaires et financières européennes ont-elles tiré les leçons de la crise?
Jézabel COUPPEY-SOUBEYRAN: Le citoyen, l'expert et le lobbyiste face aux réformes

Après-midi:
Éléments de synthèse par de jeunes chercheurs (Mattias MANO, Gautier MARIAGE, Olympe TARTERET)
Table ronde finale et conclusions, avec Jean-Baptiste de FOUCAULD et Bernard ROY

DÉPARTS

Avec le soutien
de la Banque Postale