Logo CCIC
CCIC
CENTRE CULTUREL INTERNATIONAL DE CERISY

Programme 2018 : un des colloques


Page officielle Facebook de Cerisy Chaîne officielle YouTube de Cerisy
La Forge Numérique - MRSH - Université Caen Normandie Archives départementales - Maison de l'histoire de la Manche






Mot exact
Choix du nombre
de résultats par
page:
BRASSAGES PLANÉTAIRES
Mise à jour
22/12/2017


DU MERCREDI 1er AOÛT (19 H) AU MERCREDI 8 AOÛT (14 H) 2018

( colloque de 7 jours )

DIRECTION : Patrick MOQUAY, Véronique MURE, Sébastien THIÉRY

ARGUMENT :

Dans le prolongement du colloque de 2016, Jardins en politique (autour de Gilles Clément) et des enjeux du "jardin planétaire", il s’agira de se saisir de la question des "brassages planétaires". En riposte et réponse à la démultiplication contemporaine des frontières, nous travaillerons à défaire les fables de l’identité et à discuter des inquiétants projets politiques qu’elles engendrent. Sans céder à une vision du monde consistant en une fable tout aussi problématique de "l’indifférencié", l’on se posera les questions suivantes: comment l’ici et l’ailleurs, sans pour autant se confondre, peuvent être pensés en solidarité? Comment l’habitant du "planétaire" n’en demeure pas moins un sujet toujours situé, fort d’une singularité faisant de lui un être irréductible et irremplaçable? Notre intuition est que la notion de "brassages planétaires" forme un socle possible pour repenser et refonder notre monde. À la condition néanmoins de dépasser à son endroit la sympathie pour forger à partir d’elle une doctrine, voire un programme...

Ces échanges n’auront de portée que s’ils s’appuient précisément sur l’expérience de chacun des "êtres" envisagés: végétaux, animaux, humains, appréhendés selon des champs linguistiques, architecturaux, musicaux, culinaires, etc. Pour ce faire, on partira de l’introduction de Éloge des vagabondes de Gilles Clément (NiL éditions, 2002), ode à tous les franchissements de frontières, sinon à leur abrogation. Ce texte sera soumis à divers contributeurs qui le liront à l’aune de leur pratique singulière. Dans tel champ spécifique, le vagabondage s’avère-t-il un état de fait, sinon de loi? Jusqu’à quel point les migrations menacent-elles les "êtres" ou, au contraire, en assurent-elles la croissance? Il y sera sans doute question de chemins de traverse, non sans écho avec la manière dont se mettent en place les nouvelles rencontres jardinières de Cerisy: en apprendre d’une expérience de l’autre, à travers les frontières disciplinaires et les domaines de pensée.

À côté des conférences suivies de débats, des ateliers seront proposés par des artistes-chercheurs-jardiniers, ainsi que des tables-rondes confrontant les points de vue d’acteurs engagés dans différentes situations.

COMMUNICATIONS (suivies de débats) :

* Gilles CLÉMENT (jardinier-paysagiste): Quelle postface à l'Éloge des vagabondes?
* Bruno LATOUR (philosophe): Où attterir? Comment s'orienter en politique?
* André MICOUD (sociologue): Indigènes, natifs, autochtones, endémiques: restez plantés où vous êtes
* Patrick MOCQUAY (ENSP): Généalogie des colloques de Cerisy sur les Jardins
* Jacques TASSIN (écologue): Nos représentations sensibles de la nature déterminent-elles notre relation au vivant?

Des plantes
* Cécilia CLAEYS (sociologue): Les bonnes et les mauvaises proliférantes: controverses camarguaises
* Emmanuele COCCIA (philosophe): La vie des plantes
* Olivier FILIPPI (pépiniériste): Plantes exotiques envahissantes, entre présupposés éthiques et non-dits
* Antoine KREMER (écologue): L'épopée des chênes européens
*Véronique MURE: De quelques plantes baladeuses
* Sarah VANUXEM (juriste): Libérer les semences paysannes pour un brassage planétaire?

Des animaux
* Olivier DARNÉ (artiste): Les abeilles en mouvement

Des humains
* Ruedj BAUR (graphiste): Face au BRAND territorial
* Abdelkader DAMANI (directeur du FRAC Centre Val de Loire): De l'art et de l'architecture contemporains
* Jean-Michel FRODON (critique de cinéma): Cinéma et contre-pouvoirs
* Emmanuelle HELLIO (sociologue): Les migrations saisonnières dans l'agriculture
* Antoine HENNION (sociologue de l'art): Musique histoire, démocratie
* Camille LOUIS (philosophe): La Républiques et les exilés
* Marie-José MONDZAIN (philosophe): Confiscation: des mots, des images et du temps
* Philippe REKACEWICZ (cartographe): Cartographier Le Monde
* Dénétem TOUAM BONA (poète): Le liannaj. Lier, allier, allier, relier, relayer
* Bénédicte VACQUEREL (urbaniste): Migrant scène en Région

TABLES RONDES (suivies de débats) :

* L'expérience de Démosthène: migrations, droits, citoyenneté, animée par Anne-Marie FIXOT (géographe)
* L'expérience du Pérou, animée par Sébastien THIÉRY

Avec le soutien
de l'École Nationale Supérieure du Paysage de Versailles,
de la DRAC de Normandie
et de Val'hor
(les professionnels du végétal)