Logo CCIC
CCIC
CENTRE CULTUREL INTERNATIONAL DE CERISY

Programme 1999 : un des colloques







Mot exact
Choix du nombre
de résultats par
page:
LE RÉEL EN MATHÉMATIQUES : PSYCHANALYSE ET MATHÉMATIQUES

( colloque publié )

DU VENDREDI 3 SEPTEMBRE (19 H) AU VENDREDI 10 SEPTEMBRE (14 H) 1999

DIRECTION : Pierre CARTIER, Nicole CHARRAUD

ARGUMENT :

Les mathématiques ne sont pas un pur langage: un certain imaginaire accompagne le travail du chercheur, la logique elle-même n’étant utile qu’après coup, pour extraire de cette gangue ce qui sera mathématiquement transmissible.

Ainsi le terme introduit par Lacan de mathème peut-il s’enrichir d’une présentation biface: d’un côté un objet mathématique muni de sa "bonne définition", de l’autre une forme encore confuse, que nous proposons d’appeler chose. La notion de motif introduite par Alexandre Grothendieck est une illustration de mathème non encore parachevé, un exemple unique dans l’histoire où la dénomination d’un concept aura précédé son invention.

Nous ne chercherons pas à examiner les liens des mathématiques avec un réel extérieur, celui de la physique par exemple, mais la part de nécessité interne aux mathématiques elles-mêmes. Dans la ligne de Lacan, nous suivrons les intrications des trois registres du symbolique, de l’imaginaire et du réel. Les neurosciences et les théories cognitivistes le font à leur façon, dans une tentative matérialiste qui, à chaque fois, laisse échapper la dimension du sujet, que la psychanalyse au contraire réintègre.

CALENDRIER DÉFINITIF :

Vendredi 3 septembre
Après-midi:
ACCUEIL DES PARTICIPANTS

Soirée:
Présentation du Centre, du colloque et des participants


Samedi 4 septembre
Matin:
Baudoin JOURDAN & Muriel LEFEBVRE: Le regard et la vision en mathématiques
Eric LAURENT: Comment s'établit la preuve?

Après-midi:
Table ronde avec Jean LASSÈGUE (Y a-t-il un imaginaire scientifique?), Jocelyn BENOIST (Husserl et l'imaginaire en mathématiques) et Hugo FREDA (Lacan et les mathématiciens)


Dimanche 5 septembre
Matin:
Eric PORGE: À quel réel de la structure touchent les écritures de Lacan?
Karine CHEMLA: L'art de la dénomination en mathématiques

Après-midi:
Jacques-Alain MILLER: Le rêve de Lacan
Bernard TEISSIER: Penser l'inconscient?


Lundi 6 septembre
Matin:
Michel SERFATI: Formes sans signification et jeux de substitution dans le texte symbolique
Nathalie CHARRAUD: Des mathèmes de l'infini

Après-midi:
Table ronde avec Daniel BENNEQUIN (L'invention de l'homme), Pierre LELONG (Comment peut-on être mathématicien?) et Yves LACROIX (Einstein, la défiance du langage)


Mardi 7 septembre
Matin:
Gilles CHATENAY: Le réel dans la formalisation même
Jean PETITOT: Mathématiques et cognition

Après-midi:
Table ronde avec Sophie MARRET (Le symbole et la lettre chez Lewis Carroll), Johanna MARTIN (Mises en séries chez Musil) et Guy CHOURAKI (Pérec)


Mercredi 8 septembre
Matin:
Pierre CARTIER: Un pays dont on ne connaîtrait que le nom (les motifs de Grothendieck)
Giuseppe LONGO: L'objectivité construite des mathématiques

Après-midi:
DÉTENTE


Jeudi 9 septembre
Matin:
Joël MERKER: L'obscur mathématiques
Monique NGUYEN THANH: Du sujet mathématique

Après-midi:
Michèle PORTE: Se mettre dans la peau des choses
Frédéric PATRAS: Du bon usage des représentations impropres


Vendredi 10 septembre
Matin:
Alain BADIOU: Le point sujet
Marie-Françoise ROY: Le réel du calcul

Après-midi:
DÉPARTS

Avec le soutien
du CNRS,
de l'Associations PERU (Psychanalyse Et Recherche Universitaire)
et de l'Association Le Champ Freudien